Alfred Sauvy e Jr 14,12

Alfred Sauvy se referiá a las Moiras, o puslèu – çò disiás las Tres Parcas per evocar a la guèrra, la malafam e la marrana. Lo profèta Jeremias fa pas referéncia a cap Moira o Parca, mas mençona ben en Jr 14,12 çò que lo demograf apèla las tres surmortalas.

Jr 14, 12b
חֶרֶב gladi, espasa
רָעָב famina, malafam
דֶּבֶר marrana, epidèmia

 בַּחֶ֙רֶב֙ וּבָרָעָ֣ב וּבַדֶּ֔בֶר אָנֹכִ֖י מְכַלֶּ֥ה אֹותָֽם

« Les famines aiguës, meurtrières, ont disparu, ainsi que les grandes épidémies. Les guerres et massacres traditionnels ont fait place à une relative police. Ainsi, les trois Parques surmortelles qui s’ajoutaient à la mortalité normale (elle-même en régression) ont à peu près cessé leur action.»

« La croissance accélérée de la population ne sera peut-être qu’un phénomène provisoire », Le Monde diplomatique,‎ 1r de mai de 1963 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.